Mauritanie : les forces armées confirment l’arrestation de cinq chefs d’une bande armée

L'armée mauritanienne renforce sa présence dans ses frontières avec le Mali. Photo : DR

Casablanca, Maroc (ADV) – L’armée mauritanienne a arrêté, mardi, cinq membres d’une bande armée et saisi une quantité importante de munitions et de carburant au cours d’une opération menée dans le nord-est du pays, près de la frontière avec le Mali, a annoncé mercredi un communiqué de l’Etat-major général des armées.

“Une unité de l’armée a pu maîtriser, le 18 septembre 2018, le résidu de la bande qui a affronté l’une de nos patrouille le 10 août 2018 à l’extrême nord-est de la frontière mauritano-malienne”, a indiqué le texte.

“L’opération s’est déroulée sans aucune perte et a permis la capture du reste de la bande (cinq éléments) et la confiscation du restant de ses armes (2 véhicules Toyota, 1 lance-roquette, 3 mitrailleuses lourdes, 2 armes individuelles, 2 téléphone Thuraya, 3 postes de télécommunication sans fil en plus d’une importante quantité de carburant et de munitions)”, a précisé le communiqué.

“Des détails supplémentaires et des photos seront publiés ultérieurement”, a conclu ce communiqué sans donner de détails sur l’identité des personnes arrêtées et leur activité.

Le 10 août dernier, deux personnes non identifiées ont trouvé la mort et deux soldats mauritaniens ont été blessés lors d’un affrontement entre une patrouille de l’armée mauritanienne et des inconnus, selon un communiqué de l’armée.

Cette attaque, au cours de laquelle les assaillants avaient visé une patrouille de l’armée nationale en mission de quadrillage, avait eu lieu au nord-est du pays, aux environs de Chegatt (plus de 600 km au nord de la ville minière de Zouerate), dans une zone militaire située sur la frontière avec le Mali.

© Bur-csa – N.A – African Daily Voice (ADV)